comparatif
Offre ADSL
Offre Mobile
Nous suivre
      

Les meilleures promos
-15€ offerts en vous faisant parrainer par l'un de nos 50 parrains
PROMO
Orange
1 mois offert (en + des promos en cours) en vous faisant parrainer par un de nos 80 parrains
PROMO
10€ de réduction en vous faisant parrainer par l'un de nos 20 parrains
PROMO
REJOIGNEZ-NOUS !
Zone admin

Test d'éligibilité de ligne ADSL (pour savoir à quelles offres vous pouvez souscrire)

Fibre : Orange avantagé

Ajouté le 05/07/2017 - Auteur : 0000
Free et Bouygues Telecom ont fait savoir lundi dernier auprès du gouvernement et de l'Arcep, qu’ils jugeaient les conditions de déploiement de la fibre en France trop favorables à Orange.


Les deux opérateurs se sont plaints auprès de l'Arcep, le gendarme des télécoms, de conditions trop favorables à Orange dans le marché de la fibre, et ont fait parvenir un courrier à l'État lundi dernier en ce sens.

Free et Bouygues accusent le monopole d'Orange

Dans un courrier, révélé par les Echos, adressé au Premier ministre, ainsi qu'à l’Arcep, les deux opérateurs s'inquiètent d'"une situation intenable".

Free et Bouygues Télécom reprochent à l'opérateur historique de s'être "réservé dans un premier temps l'usage de ses conduites enterrées pour déployer sa seule fibre dans les grandes villes".

Ils blâment aussi l'Etat pour avoir concédé à Orange Télécom, "au terme d'une procédure discutable, un monopole de fait pour le déploiement de dix millions de prises sur trois cent agglomérations de taille moyenne".

Des avantages qui, selon ses concurrents, permettent aujourd'hui à l'opérateur historique de posséder environ 70% du marché de la fibre grand public et pourraient entraîner "une concentration excessive du marché".

Afin d'y remédier, Bouygues Télécom et Free demandent au gouvernement et à l'Arcep de mettre en place une régulation asymétrique à l'encontre d'Orange, de façon à rééquilibrer le marché, mais également une répartition "plus équilibrée" des zones de déploiement.


"Tissu de contre-vérités" selon Orange

De son côté, Orange Télécom parle d'un "tissu de contre-vérités et d'une tentative de réécrire l'histoire". "C'est la lettre de gens qui n'ont pas investi et se trouvent aujourd'hui en retard", rapporte l'opérateur.

Pour l'opérateur historique, il s'agit d'une "tentative de pression sur l'Arcep qui n'est pas en train d'aller aussi loin dans la régulation que ces concurrents le voudraient, ce qui sera un échec".

Début janvier, l'Arcep avait annoncé envisager de durcir la régulation à l'encontre d'Orange afin d'encourager la concurrence, tout en reconnaissant "l'effort d'investissement" porté par cet opérateur.

En attendant la réponse du nouveau gouvernement, l’Arcep devrait se prononcer plus clairement avant le 14 juillet.

Comparez les opérateurs Bouygues Télécom, Numéricâble, SFR et Orange Télécom.


Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Ajouter un commentaire

Votre nom :


Votre commentaire :

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2017 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers